Les stats incroyables de Lebron James

Lebron James

Sans nul doute, Michel Jordan est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Par ses talents, MJ était et reste le symbole du basketball américain. D’ailleurs, en regardant ses statistiques, personne ne peut nier sa suprématie. C’est seulement en 2003 que le futur talent se nommant LeBron James a montré le bout de son nez pour succéder à Michel Jordan. Ce dernier impressionne les amoureux du basketball grâce à ses performances. À ce sujet, les stats de LeBron ne mentent pas et c’est pour cela qu’il est surnommé « King James ». Afin d’en savoir un peu plus sur ce joueur, il convient de détailler les statistiques de ses carrières (NBA et internationale).

Les premières années de LeBron James à Cleveland.

En 2003, le Roi James a débuté sa carrière NBA avec les Cleveland Cavaliers. C’est durant cette même année qu’il a été désigné le meilleur jeune de la saison (Rooky of the year). Il devenait ainsi le plus jeune joueur de la nba qui a marqué deux-mille points et bat en même temps le record de Kobe Bryant à seulement 20 ans et quelques jours. Durant la saison 2003 – 2004, LeBron James a joué 79 matchs tout en étant tout le temps dans les cinq majeurs. C’est, sans aucun doute, pour cette raison qu’il finissait le meilleur marqueur de Cleveland avec 20,9 points par match. De plus, c’est l’équipier qui comptait le plus de temps de jeu avec une moyenne de 39,5 minutes par match. Pendant la saison 2004 – 2005, LeBron explose des records de la NBA en devenant le plus jeune joueur à réaliser un triple double et à marquer plus cinquante points en un seul match. En 2005, c’est également, avec les Cleveland Cavaliers qu’il a établi son propre record de points marqués par saison avec une moyenne de 31,4 points/match. Pour plus d’informations, rendez-vous sur nba.thedailydunk.co

Les belles saisons de LeBron James à Miami Heats

De toute évidence, Cleveland était l’endroit parfait pour l’éclosion du talent de King James. Toutefois, en termes de LeBron stats, c’est à Miami que tout le monde a constaté sa régularité. En guise de précision, LeBron jouait avec les Heats de 2010 à 2013. Durant ces quatre années, il a réussi pas moins de 50 % de ses tirs (2010 : 51 %, 2011 : 53,1 %, 2012 : 56,5 %, 2013 : 56,7 %). À côté de Dwyane Wade, en Playoffs, James battait plusieurs records au sein de son équipe. En 2014, le 3 mars, il devenait le meilleur tireur de Miami en marquant 22 paniers (61 points) au cours d’un seul match. Il est de même le seul joueur de ce collectif qui arrivait à inscrire le plus de tir à 3 points (123). En cinq ans, LeBron est élu MVP de la NBA quatre fois. Pendant cette période, il est, aussi, cité six fois comme le meilleur joueur de la conférence Est.

Les incroyables stats de King James au Lakers

Certains joueurs vieillissent et voient leurs performances chuter, mais, même avec l’âge, LeBron reste au top. Tout le monde pensait qu’à plus de 33 ans, les statistiques d’un joueur de la Nation Basketball Association (NBA) vont baisser davantage. En jouant avec les Lakers, James prouve le contraire en restant constant depuis son arrivée à Los Angeles en 2018. En effet, cette année-là, il n’a joué que 55 matchs, mais cela ne l’a pas empêché d’établir une moyenne de 27,4 points, par match. L’année suivante, en dépit de la pandémie du Covid-19, il a fait une moyenne de 25,3 points. C’est toujours avec les Lakers que LeBron James a reçu plusieurs récompenses individuelles. À cet égard, il est nommé meilleur athlète cette année, en 2020 et en 2018. Il est, aussi, voté comme le sportif de l’année 2020. Bref, LeBron demeure le roi des parquets même s’il a quitté son équipe formatrice (Cleveland Cavaliers).

Les statistiques de LeBron James en internationale

Bien qu’il ait participé à des compétitions majeures avec l’équipe nationale des USA, les statistiques de LeBron sont quelque peu timides en carrière internationale. En effet, il était présent lors des trois Jeux olympiques de 2004, 2008 et 2018. En 2004, à Athènes, l’équipe de James finissait à la troisième place et récoltait ainsi la médaille de bronze. Après cela, lors de la coupe du monde de basketball de 2006, les stars de la NBA terminent, encore, à la troisième et ramènent une fois encore la médaille de bronze. À cause de ces deux déceptions consécutives, les fans de ce fameux sport ont donné un surnom à LeBron James qui n’est autre que LeBronzes James. Lors des Jeux olympiques d’été de 2008, le team USA a enfin gagné la médaille d’or. Malgré son forfait pour la coupe du monde FIBA 2010, LeBron revient dans la liste des joueurs qui vont défendre les couleurs des USA. Au terme de cette compétition, King James et ses coéquipiers ont remporté la médaille d’or chez eux.