Quelles sont les techniques ainsi que les différentes formes d’Escrime ?

L’escrime est un combat entre deux duellistes qui s’affrontent face à face. Ce combat prend des formes techniques. Celles-ci sont au nombre de trois et sont précédées d’une préparation. Vous allez alors trouver dans l’escrime l’offensive, la défensive et la contre-offensive. Les armes utilisées sont l’épée, le sabre et le fleuret.

Les préliminaires des matches et la sémantique de ce sport

Les combats d’escrime sont des duels entre deux maîtres d’arme. Le combat ne commencera que de deux manières : soit sur une préparation, soit sur une offensive qui sera déclenchée par rapport à la préparation adverse. L’arbitre de la partie va dire « en garde ». Les deux duellistes se mettront alors en garde car c’est la seule position qui permet d’être prêt pour l’attaque et la défense en même temps. C’est un sport qui demande beaucoup de souffle et de souplesse. Même dans la pratique de l’escrime artistique, il faut bien se préparer physiquement. Les armes utilisées sont l’épée, le sabre, le fleuret et la rapière, cette dernière étant une épée plus longue et plus souple que l’épée normale.

L’offensive et la contre-offensive

L’offensive est un adjectif qui comprend l’ensemble des actions destinées à l’attaque. Que se soit à l’épée, au fleuret ou au sabre, les actions seront les mêmes lors des duels. L’offensive comprend l’attaque qui est l’action initiale, la riposte qui est exécutée après avoir porté l’attaque, la contre-riposte, la fente et la flèche. Toutes ces actions demandent souplesse et grâce. La flèche, par exemple, permet d’atteindre la cible après une brusque accélération. Autant dire que c’est un sport extrêmement contraignant et éprouvant physiquement. La contre-offensive, quant à elle, est l’ensemble des actions qui sont portées en cas d’attaque adverse. Par rapport aux règles établies pour l’escrime, elle est prioritaire sur l’offensive.

La défensive est l’action qui permet de déjouer l’offensive

Le terme de défense en escrime signifie que c’est un ensemble d’actions qui est conçu pour faire déjouer l’offensive adverse. Il est rappelé que dans l’offensive, il y a plusieurs actions (déjà énumérées précédemment). Dans les actions comprises dans la défensive, on trouve la parade. La parade permet, d’un geste simple, d’écarter ou de bloquer l’arme adverse. C’est plus ou moins compliqué à exécuter, en fonction de l’arme utilisée, soit avec l’épée, le fleuret ou bien le sabre. Ensuite, une autre des actions défensives est l’esquive. C’est un déplacement qui permet d’éviter le coup de son adversaire. Grâce à la retraite, on s’éloigne du combat pour éviter de se faire toucher.