L’escrime n’est pas seulement un sport mais aussi un art !

Connaissez-vous l’histoire de l’escrime ? Son nom original vient du latin « schemare » et en italien du nom « schema ». Le nom évolua en ancien français pour devenir escremir qui signifiait à l’époque combattre. L’escrime est un sport de combat qui se pratique avec des armes blanches comme l’épée, le sabre et le fleuret.

L’escrime médiévale était un art

Par rapport au sport de combat qui existait avant l’escrime où les guerriers se battaient avec de grosses épées très lourdes et de gros boucliers, l’escrime médiévale était tout le contraire. Les gentilshommes qui se défiaient à l’épée ne portaient aucune tenue lourde mais au contraire des vêtements légers, afin de bien effectuer leurs mouvements ou leurs esquives. Ces personnes ne se battaient qu’avec des armes blanches, mais très pointues et tranchantes. Les escrimeurs qui pratiquaient ce type de combat devaient être très rapides pour porter leurs coups à l’adversaire mais aussi pour éviter les attaques. En regardant un combat, on s’apercevait réellement que ce genre de duel était tout un art, par rapport au chevalier et leurs armures très lourdes qui guerroyaient auparavant.

L’escrime moderne est un sport de combat qui se pratique en compétition

Sport de combat olympique, l’escrime se pratique en compétition. Les nations en pointe dans ce sport sont l’Italie et la France. Mais actuellement, pas mal de pays viennent concurrencer la domination Européenne comme la Chine qui compte dans ses rangs de jeunes talents. Les règles des combats sont définies par la Fédération internationale d’escrime, la FIE, qui les a mises en place en 1914. Les deux premières armes blanches à avoir été utilisées aux jeux olympiques pour cette discipline sont le fleuret et le sabre. Cela remonte à l’année 1896. Ensuite a été intégrée l’épée, en 1900. Ce sport est aussi bien pratiqué par des hommes que des femmes. D’ailleurs, la première arme féminine reconnue en compétition est le fleuret.

L’escrime moderne commence par s’universaliser

Il y a longtemps, ce sport de combat était réservé à une élite. N’importe qui ne pouvait pas le pratiquer. Il a été dominé pendant très longtemps par la France, l’Italie et dans une moindre mesure l’Allemagne. Mais depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, certains pays de l’Est de l’Europe ont commencé à s’intéresser à ce sport. La Hongrie est un peu plus tard, l’ex URSS et la Pologne sont venus avec des champions dans toutes les compétitions mondiales pour défier les pays originalement voués à ce sport de combat. Ensuite, dans les années 1950, la Corée et la Chine sont venues elles aussi sur les championnats mondiaux. Dernièrement, dans un passé tout récent, ces sont les pays d’Amérique qui viennent défier à l’arme blanche le reste du monde. Seule l’Afrique est absente des nations qui pratiquent ce sport de combat.